Le Temple d'Anunnaki

Pour tout ce qui nous anime
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les religions, quel utilité ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Enki
Demis Dieu
avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Les religions, quel utilité ?   Sam 4 Nov 2006 - 10:15

Pour ma part je n'ai absolument aucune religion. Je n'ai pas besoin de croire en quelque chose pour avancer dans la vie. Mais je conçois tout à fait que certains en aient besoin. La seule religion qui pourrait m'interesser serait le Bouddhisme ! Pourquoi ? Parce que c'est la seule religion que l'on pourrais qualifier de réellement spirituel !
Mais quel bilan peut-on faire à propos des religions dans le monde depuis qu'elles existent ? n'ont-elles pas créées maintes et maintes guerres ? Elles ont fait couler enormement de sang en tout cas ! Et la question que l'on pourrais se poser : Comment ce serait passé l'évolution du monde sans religion ? Cette vision pourrait-être interessante a étudier.
Mais bien sur on ne peux repondre a cette question ! comme beaucoup de questions d'ailleurs !
Donnez moi votre avis sur les religions et pourquoi pas dites, vous aussi, quels est votre religion. et commençons a réfléchir ensemble à ma question....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ûtû
Dieux
avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : Nos succursales de la Gal. Voie Lactée vous acceuillent le mardi et le mercredi de 11h à 15h30
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: les religions   Sam 4 Nov 2006 - 13:51

Il me semble que les religions sont nécessaires à la construction et à l'évolution de "l'être humain" comme l'appellent les gens de ce monde (lol). Je pense que c'est une éspèce qui a une capacité de reflexion et d'imagination tellement grande que ça a toujours constitué un poid pour elle. D'après moi, la religion serait un soutient, la béquille d'êtres qui se sentent souvent accablés par leur prédisposition à la reflexion. La religion leur permetterait d'alléger ce poid.

Personnellement, je ne me sens attiré par aucune religion, mais cela ne m'empèche pas pour autant de "m'évader", de contempler des forces qui me dépassent, en regardant le ciel la nuit (chacun ça façon de se sentir soutenu Smile )

rendez-vous compte, vous venez d'assister à une confidence divine sunny
je n'en dis pas plus sinon mes fidèles de l'univers tout entier vont changer de Dieu tout puissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Car08
Humaniau Curieux
Humaniau Curieux


Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : lyon, france
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: héhé   Mar 14 Nov 2006 - 9:26

je m'attendais à cette question un jour ou l'autre lol. c'est vrai j'avais pensé à donner une longue argumentation lol, mais à force de le faire (j'ai eu d'autre occases de réponde plus ou moins à cette question avant) je vais essayer d'aller rapidement à l'essentiel de mon point de vue.

premièrement: la religion est utile pour ceux qui sont convaincus que c'est la religion qui était là avant l'homme, ou par exemple dans le cas que je vais citer, c'est à dire le Catholicisme [ ou meme le Christianisme ou bref peut etre meme dans toutes les religions] (mais là encore peut etre pas tous diraient la meme chose), il y a des gens qui croient que Dieu était là avant l'homme et s'est révélé à lui à plusieurs reprises dans l'histoire. La religion monothéiste consiste donc à la pratique en communauté (reliere en latin lol, relier) autour de ce que Dieu nous à apprit dans ses révélations (par des prophètes par exemple). Bon je résume vite fait, ce n'est pas tout évidemment. Mais c'est juste pour dire, que certains croient en cela comme une vérité, je ne suis pas là pour imposer l'idée que tout le monde doit adhérer à ce que certains pensent etre "la vérité", mais j'exprime juste l'idée que croire ou pratiquer une religion "pour rien" na pas dinteret, si y'en a qui pratiquent une religion, cest que cest forcément utile ou a du sens, pour eux en tout cas. (y'a meme des scientifiques ou des personnes tres "rationnels" qui sont "croyants" lol, c'est pour dire (vous m'avez compris j'espere lol? si je dis un truc de travers dites le moi, j'essais de faire de mon mieux pour expliquer mon point de vue et mes idées sans but de les imposer mais pour juste les justifier, les expliquer, les proposer)

deuxièmement: pour faire vite fait, qui peut juger qu'une religion est "plus spirituelle" que une autre? tout ca dépend de ceux qui la pratiquent. Par exemple: dans tous les gens qui vont à la messe: pour certains ça leur fait chier lol, pour dautres c'est juste par tradition sans s'être vraiment poser de questions sur le sens derrière la pratique, pour dautres c'est un moment jubilatoire rempli de grace, qui se sentent remués à lintérieur, qui se sentent presque "illuminé" lol, ou autres. Pourquoi dire que le boudhisme est la seule religion de "reellement spirituel" alors que je peux le dire, que putain, le catholicisme ca peut remuer à fond lol! (je donne lexemple du catholicisme parceque je me sens concerné, je ne dis pas que cest la seule qui est spirituelle evidemment, cest à titre d'exemple pour prouver que c'est injuste de dire que seul le boudhisme est spirituel). Pour certains, cette religion remue à linterieur, ca pousse toujours à la remise en question sur soi, car "apprendre à aimer" est une tache tres spirituel qui ne finit jamais de s"apprendre. Dites-moi où est le non-spirituel là dedans: essayer d'apprendre à aimer comme le Christ a aimer, en ayant des conversations intérieurs avec lui et en essayant de s'inspirer de la Parole de Dieu qui ne dit pas forcément la meme chose pour tout le monde à un moment donné, et où un sens caché est toujours à découvrir?

troisièmement: je veux faire référence à tout le mal qui a été fait au nom d'une religion. Noublions pas la source ou l'essence meme d'une religion et ne pas la confondre avec ce que l'homme en fait. Par exemple encore le catholicisme où y'en a ue des conneries avec l'inquisition et dautres événement de ce genre. La source meme du catholicisme est pour moi sainte et bonne, car le message est centré sur l'amour et de l'amour du prochain. Mais malheuresemnt comme toute bonne et pure source, elle peut etre souillée par les hommes, et ainsi lui donner un autre visage dont elle était prédestiné au départ: cest comme mettre de l'eau pure dans des verres souillés. l'eau pure est l'essence meme du christianisme, sa raison d'etre qui est légitime et merveilleuse et ne peut que faire du bien au monde, les verres souillés cest nous les hommes qui détériorent ce qu'elle est vraiment. Faut il donc juger la source de l'eau en fonction des verres dans lesquelles elle a été remplie?

Voila voila, mes arguments, jespere qu'ils sont légitimes et pertinents. Moi qui avait prévu de faire court lol! Mais cest dure de justifier une religion sans appronfondir car on peut vite virer dans une interperation de prolysétisme et prendre ca pour un discours "convertisseur". Le but ici est surtout de justifier l'utilité de la religion et sa légitimité d'exister, par l'exemple que je connais le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dioumassi
Jeune Humaniau
Jeune Humaniau


Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Les religions, quel utilité ?   Mar 14 Nov 2006 - 11:27

La religion reste une grande question. Personnellement, j'ai été catholique pratiquant quand j'étais plus jeune mais je suis actuellement athé (pratiquant lol). Pour moi la religion, est simplement un moyen pour les hommes de se décharger en quelque sort de leur responsabilité. En imaginant une entité au dessus d'eux, ils ne se sentent pas seuls et pensent pouvoir se référer à cette entité pour pouvoir repondre aux questions qui les préoccupent le plus. Et justement, la grande question qui pour moi explique la création humaine des différentes religions c'est la question de la fin de la vie, la question perpétuelle de la mort. Pour moi justement l'angoisse continuelle qu'ont les hommes face à cette question "existencielle" explique leur besoin de se créer un au-delà. On retrouve ici des débats proche de la philosophie et le besoin constant d'éternité de l'homme. Ainsi, gràce à la religion l'homme devient pour ainsi dire éternel puisqu'il ne meurt plus, son existence ne s'arrête plus et son angoisse perd tout son sens. Dans ce sens, pour moi, vivre avec une religion c'est en quelque sorte se créer une réalité meilleure ou plutôt un devenir meilleur dans un monde qui ne l'est pourtant pas.Je pense qu'à la base les hommes ont cru surement par manque de rationnalité (par manque de recherche scientifique) mais aussi car la religion était souvent gérée par des personnes puissantes et fortunées. Aujourd'hui il en est autrement et le pouvoir n'est plus dans la religion, enfin je ne pense pas. La rationnalité a peut-être pris le dessus je ne sais pas. Entre parenthèse, tout ce que j'affirme, je l'affirme en mon nom et je ne prétend aucunement détenir une vérité universelle bien loin de là. Donc soyons clair, tout ceci n'est qu'une opinion. D'autre part, je m'offusque comme certains des atteintes des religions ou plutôt de leurs pseudo-pratiquants contre les hommes au fil de l'histoire. Ainsi, à la suite de Caro08, j'évoque l'inquisition, les croisades, les attentats etc...Il existe aussi des atteintes cachées si je puis m'exprimer ainsi comme les condamnations du port du préservatif.Ce sont ces prises de positions actuelles qui me choquent le plus car elles ont une grande portée (notamment en Afrique) et pour une religion qui se veut être faite pour le bonheur des hommes, je trouve cela un peu déplacé. Comment un seul et unique homme peut-il plus ou moins directement dire à des milliards de personnes (qui l'ecoutent et lui font confiance) que leur religion veut qu'ils prennent le risque de mourir?Ce sont des choses qui m'echappent à vrai dire. Les religions sont anciennes même très anciennes, seulement elles ne peuvent pas vivre en dehors du temps actuel.
Pour ma part, je pense que l'homme dispose d'un outil extraordinaire et inépuisable, la réflexion qui lui permet de regler les situations, d'avancer, de vivre tout simplement. Dans ce sens,si je devais me déclarer d'une religion je dirais que je suis de la religion de la réflexion et je crois qu'elle est seule capable de sauver notre monde...je terminerais sur ces mots en esperant que ma modeste contribution permettra au débat d'avancer ou du moins d'avoir lieu.Je vous laisse quelques citations à méditer...
"Croire en Dieu c'est avant tout et par dessus tout vouloir qu'il existe" (Miguel de Unamuno).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Car08
Humaniau Curieux
Humaniau Curieux


Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : lyon, france
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: tres interressent comme débat   Mer 22 Nov 2006 - 12:14

jai mi un moment avant de répondre car je voulais mesurer mes propos pour etre sure de ne pas etre mal comprise et pour que l'on ne s'exite pas contre moi parceque j'aurai dit qq ch de travers qui paraitrait inacceptable (ca risque quand meme darriver mais au bout dun moment faut se lancer lol!)


-----------------------------------------------

comme je lai dit les erreurs des hommes nest pas pour moi une raison suffisante pour condamner toute une doctrine qui est à la base bonne. Jean Paul II nest certes pas parfait, mais en connaissant plus sa vie en détail, je sais qu'il a fait bcp plus de bien que de mal. de plus l'eglise en général fait aujourdui plus de bien que du mal en ce qui concerne le sida car grace à elle 30% des malades du sida du monde entier sont aidé dans leur lutte de la maladie d'une manière ou d'une autre (alors qu'on aurait tendance à croire que son but serait de les supprimer). et puis bon les paroles du pape, on sait tres bien que tous les chrétiens n'écoutent pas forcément sa parole, et ce qu'il dit nest jamais irrévérsible son but avant tout cest de guider et conseiller sur un chemin de sainteté que tout le monde a du mal à suivre certes (qui a dit que cest facile,) pour faire apprendre à aimer comme le Christ ce qu'il pense être de la manière facon. c qd mm con de l'écouter sur le préservatif, et pas sur le fait d'éviter les rapports sexuels hormis la décision de procréer (bon je suis pas forcément daccord avec ca, mais mon but ici cest de critiquer le fait que l'on met tout sur le dos du pape lol pour cette histoire), si les gens ne l'écoutent pas en ce qui concerne les rapports sexuels, quils ne lécoutent pas non plus pour le préservatif lol! (vous comprenez l'absurdité que je critique ici). il voulait enseigner surtout la maitrise de soi pour mieux aimer et vivre dans un amour idéal (et dans sa logique de foi ne va pas certainement encouragé les rapports sexuels ce serait absurde alors que dans la sainteté on fait l'éloge de la chasteté, cest à dire la maitrise de ses pulsions), mais là nest pas le sujet, les interdits religieux nest pas le sujet et pas tout le monde les suit franchement mais tant que l'on aime son prochain sans juger, cest l'essentiel du catholicisme, le reste, c surtout des lignes de guide pour "etre parfait". c juste que ca menerve que juste à cause de cet argument on va discréditer l'eglise alors que elle fait du bien aussi meme si c vrai il a des imperfections...
bref, dun coté pour moi ya la source meme qui est bonne "aime Dieu de tout ton coeur, de toute ton ame, et de tout ton etre" (considérant que Dieu est l'Amour et la Miséricorde-même) et "aime ton prochain comme toi meme"
de lautre coté, ya tout ce que lon dit autour pour essayer de suivre aux mieux ces deux régles, le pape peut nous guider, mais dans la réalité, chaque chrétien essaye de vivre ses deux règles de la manière qui semble etre la plus vrai pour lui, et ca ca depend du chemin spirituel de chacun

encore faut il croire en Dieu pour tout ca lol, mais faudrait qu'on dépasse tous l'idée que la rationalité est incompatible avec la religion car ce sont deux ordres de discours différents.la rationalité ou la raison ou la science et la religion ou la foi ou la spiritualité ne sont pas ennemis comme tout le monde à tendance à croire mais je trouve qu'elles peuvent merveilleusement se compléter. je pourrais citer pas mal de gens tres rationnels qui ont éxisté et qui ont pourant cru en Dieu (et encore aujourd'hui il existe des scientifiques "croyants"): Darwin (et oui!), Descartes (fondateur de la méthode cartésienne je le rappelle, cartésienne=tres rationnel je le rappelle)...

------------------------------------------------------------
je défends mon point de vue du mieux que je peux en essayant davoir une argumentation constructive, et je rappelle mon but nest pas de forcer les gens à etre daccord avec moi, je respecte les points de vues des autres en essayant de les critiquer rationnellement et méthodiquement quand je ne suis pas daccord. jattends les contre-arguments, jadore débattre sur ce sujet lol.

peace and love
Very Happy CAr08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les religions, quel utilité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les religions, quel utilité ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Quel(s) pigment/paillettes/FAP pour obtenir ce résultat?
» [résolu]Sous quel corps d'arme servait-il ?
» De l'utilité à renommer un événement ou autres...
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temple d'Anunnaki :: Ø Département des Sciences Ø :: † Le Sanctuaire †-
Sauter vers: